Catégories
Music Education

Jethro Tull – Too Old To Rock’n’Roll Too Young To Die

On British TV Show « Supersonic » in March 1976

I discovered Jethro Tull & Ian Anderson with the « Aqualung » album as many did… Still have the vinyl!

Live in Golders Green Hippodrome, London, England in 1977
Jethro Tull - Aqualung - cover
Catégories
Music Education Réflexions

2020 : tant d’artistes disparus déjà…

Je m’aperçois que je vieillis en regardant la liste qui s’allonge, au fil des ans, des artistes, principalement musiciens, qui disparaissent. En 5 mois de cette année 2020, la liste est déjà longue, avec ou sans effet du vilain virus COVID19… Ceux qui ont contribué à mon « éducation musicale », d’Afrique et d’ailleurs, me laissent un peu orphelin… Il reste les souvenirs, les vinyls aussi…

Manu Dibango

Mon « papa » musical du Cameroun, que j’ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois…

Tony Allen

L’un de ceux avec qui Fela Kuti à développé l’Afrobeat. Son dernier album, avec le regretté Hugh Masekela, venait de sortir…

Mory Kanté

J’ai un lien fort avec la Kora, le Balafon et une connexion indéfectible avec les griots… Une autre histoire à raconter…

Christophe

Aline, les Marionnettes, les Mots Bleus… avec ou sans Jean-Michel Jarre… une voix, des textes, ma « jeunesse »…

Christophe – Les Paradis Perdus
Compilation (56 minutes)

Little Richard

J’avais une cassette… L’esprit pionnier du Rock’n’Roll… Il a rejoint Elvis, Chuck Berry, Fats Domino, Bill Haley, Eddie Cochran, Gene Vincent, Buddy Holly, James Brown… Tutti Frutti…

Florian Schneider

L’un des fondateurs du mythique Kraftwerk, que j’ai découvert avec cet album que mon correspondant allemand (Hallo Gerhard, Grüß Gott! Wie geht’s?!) m’avait envoyé pour mon anniversaire… J’ai écouté le vinyl en boucle ou presque…

Rupert Hine

J’ai déjà écrit sur ce blog sur l’importance que ce musicien-producteur a eu sur mon éducation musicale.

« Arrested By You » – extrait de la BOF de « Better Off Dead » (1985)

Et j’en oublie… A qui pensez-vous de votre côté ? Ajoutez ceux qui vous sont importants aussi dans les commentaires… Souhaitons que la liste ne s’étende encore… Sinon, malheureusement, je devrai compléter ce billet…

Catégories
KoToNTeeJ Music Education

DEVO, mes années 80…

DEVO est apparu sur les platines de nos « boums » via leur fameux album « Q: Are We Not Men? A : We Are Devo! » ou (I can’t get no) Satisfaction de 1978, produit par Brian Eno, avec des titres comme ceux ci-dessous :

Bon, je dois avant tout vous faire un aveu : mes années 80 couvrent en fait une période de 1977 à 1985 environ… époque faste où j’ai consommé de la musique sans modération…

Jocko Homo

Mongoloid (Live 1978)

Uncontrollable Urge (Live)

Canal+ avait utilisé l’un des titres en illustration musicale pour une pub, extraite de ce même album, à savoir le titre « Gut Feeling (Slap Your Mammy) », ci-dessous en Live :

Que dire de Devo ? C’est un groupe formé par de jeunes étudiants américains de l’Ohio, presque tous frères ou cousins, imprégnés de littérature et de rock, qui ont créé un concept artistique et musical de « De-evolution« , symbolisant la régression qu’ils percevaient de l’état des humains (américains ? ;-)) dans ces années 75… Leur musique est donc une sorte de punk rock pop à la sauce industrielle, et leurs shows et textes un mélange de science-fiction (un peu kitsch…), d’humour décalé, et de critique sociale…

En 1980, je les avais redécouverts lors de mon voyage post-baccalauréat au Canada, avec l’album « Freedom of Choice », dont sont extraits les titres ci-dessous. « Whip it! » fut l’une des vidéos préférées des débuts de MTV et « Girl U Want » a été repris par de nombreux artistes ou groupes comme Robert Palmer ou Soundgarden (groupe grunge de Seattle).

Girl U Want (Live 2002)

En conclusion, je ne trouve pas que cette musique a tant vieilli que cela, probablement parce qu’elle était très créative et « inspirée » pour l’époque.
Votre avis ? Dans les commentaires, bien sûr…

Billet publié à l’origine sur mon ancien blog KoToNTeeJ le 29 juin 2014.

(Le 1er post de cette série « Mes années 80 » était consacré à Rupert Hine).