Catégories
Music

Jazzy Funky Latin music…

The Parisian DJs duo released in 2012 a shining 7inch full of Latin & Brazilian Soul-Funk vibes… With raw drums and percussions, these 2 tracks should warm every dancefloors with their spicy groove!

Samba √† l’a√©roport

Freedom Sound

More Latin Jazz

Catégories
Music

Bebo Valdés РChico & Rita

Petit retour sur le dessin anim√© ¬ę¬†Chico & Rita¬†¬Ľ sorti en 2010. De magnifiques dessins, une atmosph√®re ann√©es 50, Cuba et le piano Jazz de Bebo Vald√©s.

En d√©couvrant les premi√®res images r√©alis√©es par le studio de Javier Mariscal, le style m’a rappel√© certaines autres ¬ę¬†bulles¬†¬Ľ que je d√©couvrais dans le magazine A Suivre chaque mois. J’ai ainsi repens√© √† 2 BDs, au moins, que j’y avais lues : Barney et la note bleue de Loustal et Paringaux, et Nostalgia in Time Square de Ferrandez et Raynal.

Barney et la note bleue
Nostalgia in Time Square

Pour revenir √† Mariscal, il est un artiste tr√®s connu en Espagne et aux multiples activit√©s : dessinateur, illustrateur et designer‚Ķ Sa popularit√© d√©marre en 1979 avec la r√©alisation du logo pour sa ville d’adoption Barcelone, le fameux BAR CEL ONA (Bar, Ciel, Vague).

BAR CEL ONA - Mariscal
BAR CEL ONA
Cobi, Jeux Olympiques 1992

C’est aussi lui qui con√ßoit la mascotte des Jeux Olympiques d’√©t√© de 1992, Cobi.
En 1989, il ouvre les studios qui portent son nom et regroupent toutes ses activités créatives.

C’est avec son √©quipe qu’il a r√©alis√© le graphisme et l’animation du film avec la volont√© de proposer un degr√© de r√©alisme in√©gal√© pour ce type de cr√©ation graphique. Ainsi, pour redonner ¬ę¬†vie¬†¬Ľ aux ext√©rieurs et int√©rieurs Cubains des ann√©es 50, une recherche dans de nombreuses archives photographiques a permis de cr√©er des d√©cors tr√®s inspir√©s.
Quant √† la qualit√© du mouvement, qui devait pouvoir refl√©ter au mieux l’action en temps r√©el, entre autres dans les sc√®nes de danse, de nombreuses prises de vues d’acteurs ou danseurs ont √©t√© r√©alis√©es et reprises en dessins et animations.

Chico & Rita

Et c’est vrai que les quelques extraits que l’on peut voir ci-dessous sont magnifiques de qualit√© et de souci du d√©tail‚Ķ

On retrouve tout au long de ce merveilleux film, plein de références à la musique et aux artistes Cubains, mais aussi aux grands de la scène Jazz New-Yorkaise des années 50 qui sont évoqués ou mis en image (Dizzy Gillespie, Charlie Parker ou Chano Pozo par exemple).

Bien s√Ľr, tout le style Bebo Vald√©s est pr√©sent dans les parties du film qui se passent √† Cuba, avec de magnifiques images reconstitu√©es de la Havane‚Ķ

En conclusion, de superbes images et une magnifique musique qui racontent, au travers d’une histoire d’amour et de trahison, un pan important de notre culture musicale…

Voir tous les extraits.

La Bella Cubana ‚Äď Bebo Vald√©s

Chico & Rita OST

Playlist Spotify
Chico & Rita - Bebo Valdès

Documentaire ¬ę¬†Old Man Bebo¬†¬Ľ

Bebo Vald√©s (1918-2013), pianiste, arrangeur et compositeur fut une star de l’√©volution du Mambo, dans les ann√©es d’apr√®s-guerre √† la Havane, avant l’arriv√©e de Castro. Apr√®s une longue p√©riode dans l’ombre, il retrouve la gloire en vendant des millions de disques pendant les 20 derni√®res ann√©es de sa vie, depuis Stockholm, o√Ļ il s’√©tait install√©.

My Dad breathes through his hands

Form√© au conservatoire, il d√©couvre le Jazz, mais sa curiosit√© musicale l’am√®ne aussi √† explorer les connexions de la musique d’Afrique et d’Europe avec celle de Cuba depuis la fin du 19√®me si√®cle.

Le succ√®s de Bebo Vald√©s vient surtout de sa mani√®re de jouer du piano, tr√®s influenc√©e par les fugues Baroques, Art Tatum, les Danzas Antillaises et toute la musique ¬ę¬†pour danser¬†¬Ľ lorsqu’il accompagnait les grands chanteurs Cubains de son √©poque.

Apr√®s des ann√©es √† la radio, il devient de 1948 √† 1957, le pianiste du casino Tropicana Club, o√Ļ il joue pour les plus grands artistes Cubains et des stars Am√©ricaines comme Woody Herman ou Nat King Cole.

En 1959, il crée son propre orchestre, Sabor de Cuba, avec son fils Chucho, encore adolescent.

Inquiet par l’arriv√©e de Fidel Castro, il quitte son ile en 1960 pour l’Espagne, via le Mexique, o√Ļ il travaille comme compositeur ou arrangeur pour la radio et la TV.

Suite √† une tourn√©e, il se marie et s’installe en Su√®de au d√©but des ann√©es 60. Il ne retournera jamais √† Cuba.

En 1994, il est invit√© par le saxophoniste Cubain de Jazz Paquito D‚ÄôRivera √† un enregistrement en Allemagne. Cette r√©apparition le propulse de nouveau sous la lumi√®re, jusqu’√† son d√©c√®s.

Il a remport√© 3 Grammy Awards et 6 ¬ę¬†Latin Grammys¬†¬Ľ. En 2000, il a particip√© au documentaire ¬ę¬†Calle 54¬†¬Ľ de Fernando Trueba sur le Latin Jazz.

Ecouter Bebo Valdés

Sabor a mi
Bebo Valdés & Javier Colina РLágrimas Negras
Pan Con Timba

Bebo Valdés (p)
Rickard Valdés (timbales)
Alfredo Chacon (conga)
Juan-Pablo Cepeda (bongo)
Francisco Ginard Puig (perc)
Album: Recuerdos De Habana, recorded in Stockholm 09/1998