Categories
RĂ©flexions

Entreprendre 101 – les bases

Donc, vous avez dĂ©cidĂ© d’entreprendre, de crĂ©er votre propre activitĂ© professionnelle. GĂ©nial !

Quelles sont vos raisons et motivations ?

Est-ce faute d’avoir trouvĂ© un emploi ?
Juste pour vous assurer une rĂ©munĂ©ration ou un revenu rĂ©current ?
Avez-vous rĂ©pondu aux sirĂšnes de « l’entreprendre-mania Â» qui se rĂ©pand partout ?
Oh, vous avez eu une idée


Etes-vous prĂȘt(e) maintenant Ă  plancher sur un projet 24h/24 et 7j/7 et ce, bien en amont du dĂ©marrage initial ?

OK, ne vous enfuyez pas tout de suite
 Continuez Ă  lire, vous allez forcĂ©ment dĂ©couvrir des choses intĂ©ressantes !

Remarque : si dans mes billets, je dis « un Â» entrepreneur, cela ne signifie absolument pas que je ne m’adresse qu’aux personnes de sexe masculin, et que j’oublie toutes celles qui sont aussi tentĂ©es de sauter le pas ! Je pourrais mettre un(e) entrepreneur(e) ou entrepreneu(r-se). Selon les rĂšgles grammaticales de la langue française, les mĂ©tiers dont le masculin se termine en « eur » se dĂ©clinent en « euse » au fĂ©minin. Mais je vais faire au plus simple


Vendre vs entreprendre
Businessman vs Entrepreneur

Entreprendre : de l’idĂ©e Ă  la crĂ©ation

Lorsqu’un entrepreneur potentiel prĂ©voit de dĂ©marrer une entreprise, c’est le plus souvent parce qu’il a eu une idĂ©e ou une inspiration. L’identification d’une opportunitĂ© est en gĂ©nĂ©ral la partie facile pour ceux qui ont l’entrepreneuriat « dans le sang Â» ou souhaitent dĂ©velopper leur idĂ©e, car ils sont crĂ©atifs et ont la capacitĂ© de sentir ce qui pourrait fonctionner.

Mais beaucoup de questions apparaissent trĂšs vite, dĂšs lors qu’on rĂ©alise qu’il y a un certain nombre de prĂ©requis et de procĂ©dures Ă  respecter pour crĂ©er et dĂ©marrer une entreprise. Click To Tweet

Dans tous les cas, il convient de se regarder dans le miroir et de :

  • Etre objectif sur ses capacitĂ©s, compĂ©tences, connaissances et talents, mĂȘme les plus minimes et les utiliser, tout en acceptant ses points faibles, qu’il convient bien sĂ»r de compenser.
  • Etre crĂ©atif, mais pratique dans sa recherche d’idĂ©es.
  • Croire en tout ce que sera tentĂ©.
  • Faire toutes les recherches nĂ©cessaires sur l’idĂ©e de business et s’assurer que le rĂ©sultat sera profitable.
  • Planifier la maniĂšre de gĂ©rer l’entreprise.
  • Penser Ă  mettre en place et gĂ©rer les fonctions importantes, telles que les finances, le marketing, les opĂ©rations, les achats et les ressources humaines, en fonction de l’activitĂ© et des besoins.
questions accompagnement
Via undraw
La volontĂ© d’apprendre est la premiĂšre Ă©tape dans la comprĂ©hension de ce qu’est l’entrepreneuriat et l’entreprise. Apprendre, regarder et faire permettent d’espĂ©rer atteindre le succĂšs ! Click To Tweet

Bon courage et bonne chance !


Outil : le SWOT

SWOT est l’acronyme de Strengths, Weaknesses, Opportunities & Threats, Ă  savoir : Forces, Faiblesses, OpportunitĂ©s et Risques.

On peut utiliser la mĂ©thode de la grille d’analyse SWOT pour s’Ă©valuer personnellement ou pour tout projet. Cette analyse peut servir Ă  dĂ©terminer la valeur d’une Ă©quipe, ou le positionnement d’une entreprise. C’est parfois compliquĂ© Ă  rĂ©aliser, mais cela permet une prise de conscience trĂšs utile.

Pour procĂ©der, c’est trĂšs simple : prendre une feuille de papier A4 (ou un nouveau document Ă©lectronique…) et la sĂ©parer en 4 grands rectangles.

Forces

Faiblesses

Opportunités

Risques

Et maintenant, il faut complĂ©ter chaque case le plus objectivement possible, si l’on travaille sur sa personnalitĂ© : quelles sont mes forces et faiblesses, quelles sont les opportunitĂ©s dont je dispose et les risques qui peuvent apparaĂźtre.

Pour un projet, une activitĂ©, une Ă©quipe, une entreprise, il en sera de mĂȘme.


S’il est des dĂ©marches que seules l’entrepreneur peut faire, tout travail sur lui-mĂȘme par exemple, il en est beaucoup d’autres pour lesquelles il peut se faire accompagner.

Licence

Image d’en-tĂȘte via success-hunters