Maitre Gazonga – Jaloux Saboteurs

Golden Afrique

Un classique…

J’ai (re)découvert que ce titre faisait partie de la bande originale du film « Black Mic Mac » de Thomas Gillou avec Jacques Villeret et Isaac de Bankole (1986).

Je me souviens que cette BOF m’avait marqué et que je l’ai cherchée, vainement On y retrouve Papa Wemba, Youssou Ndour, Ray Lema et donc Maitre Gazonga.
Hamed Gazonga, de son vrai nom Ahamat Salet Rougalta, est un musicien Tchadien, né en 1948 et malheureusement décédé en avril 2006.
Travaillant à N’Djamena, il décide à 21 ans de devenir musicien, rejoint un 1er orchestre, qu’il quitte rapidement pour former l’International Challal. Il tire son inspiration de la musique folklorique des diverses régions du Tchad avec des influences musicales très variées : soukouss, highlife, mbalax voire funk éthiopien.
L’album « Les Jaloux Saboteurs » a été enregistré à Abidjan vers 1984, avec des musiciens de divers pays africains et tout ce qu’il faut en guitares (entre autres certainement son frère, lui-même décédé récemment) et en cuivres sur les 4 titres qui le composent.
Maitre Gazonga était l’un des musiciens les plus connus du Tchad, et sa popularité allait largement au-delà des limites régionales…

PS : ce billet fait partie de ceux sauvés de Google+ et présentés dans la catégorie Old African Music sur ce blog.

6 commentaires sur “Maitre Gazonga – Jaloux Saboteurs”

  1. This track is 80s music, where Ndombolo appeared in the late 90s, and is of Congolese origins… I’m not sure this kind of music is of any genre/style at all, just musicians jamming in Abidjan in the 80s, as it really was THE capital city for music exchange…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.