International Sweethearts of Rhythm

International Sweethearts of Rhythm

L’International Sweethearts of Rhythm a été l’un des premiers groupes de Swing féminin composé de musiciennes noires et blanches à avoir gagné en popularité au cours de la 2nde Guerre Mondiale.
Le Big Band, spécialisé dans le Swing et le Jazz, a effectué de nombreuses tournées à travers les USA et à l’étranger avec l’USO, se produisant à la radio des forces armées et jouant dans des lieux prestigieux à travers le pays. Les lois relatives à la ségrégation raciale (connues sous le nom « lois Jim Crow »), le racisme et le sexisme ont rendu leurs tournées dangereuses et ont impacté les capacités du groupe à être pris au sérieux dans le monde musical.

Formé en 1937, à partir des élèves d’un internat pour enfants défavorisés, il est composé de pensionnaires de l’établissement âgées d’une quinzaine d’années, issues des minorités. L’orchestre sera dissout à la fin des années 40. Lors de recherches sur la condition féminine à partir de 1970, l’International Sweethearts of Rhythm est redécouvert par des universitaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.