Catégories
Ecrits Réflexions

Entreprendre 101 – les bases (1)

Donc, vous avez décidé d’entreprendre, de créer votre propre activité professionnelle. Génial !

Quelles sont vos raisons et motivations ?

Est-ce faute d’avoir trouvé un emploi ?
Juste pour vous assurer une rémunération ou un revenu récurrent ?
Avez-vous répondu aux sirènes de « l’entreprendre-mania » qui se répand partout ?
Oh, vous avez eu une idée…

Etes-vous prêt(e) maintenant à plancher sur un projet 24h/24 et 7j/7 et ce, bien en amont du démarrage initial ?

OK, ne vous enfuyez pas tout de suite… Continuez à lire, vous allez forcément découvrir des choses intéressantes !

Remarque : si dans mes billets, je dis « un » entrepreneur, cela ne signifie absolument pas que je ne m’adresse qu’aux personnes de sexe masculin, et que j’oublie toutes celles qui sont aussi tentées de sauter le pas ! Je pourrais mettre un(e) entrepreneur(e) ou entrepreneu(r-se). Selon les règles grammaticales de la langue française, les métiers dont le masculin se termine en « eur » se déclinent en « euse » au féminin. Mais je vais faire au plus simple…

Vendre vs entreprendre
Businessman vs Entrepreneur

Entreprendre : de l’idée à la création

Lorsqu’un entrepreneur potentiel prévoit de démarrer une entreprise, c’est le plus souvent parce qu’il a eu une idée ou une inspiration. L’identification d’une opportunité est en général la partie facile pour ceux qui ont l’entrepreneuriat « dans le sang » ou souhaitent développer leur idée, car ils sont créatifs et ont la capacité de sentir ce qui pourrait fonctionner.

Mais beaucoup de questions apparaissent très vite, dès lors qu’on réalise qu’il y a un certain nombre de prérequis et de procédures à respecter pour créer et démarrer une entreprise. Cliquez pour tweeter

Dans tous les cas, il convient de se regarder dans le miroir et de :

  • Etre objectif sur ses capacités, compétences, connaissances et talents, même les plus minimes et les utiliser, tout en acceptant ses points faibles, qu’il convient bien sûr de compenser.
  • Etre créatif, mais pratique dans sa recherche d’idées.
  • Croire en tout ce que sera tenté.
  • Faire toutes les recherches nécessaires sur l’idée de business et s’assurer que le résultat sera profitable.
  • Planifier la manière de gérer l’entreprise.
  • Penser à mettre en place et gérer les fonctions importantes, telles que les finances, le marketing, les opérations, les achats et les ressources humaines, en fonction de l’activité et des besoins.
questions accompagnement
Via undraw
La volonté d’apprendre est la première étape dans la compréhension de ce qu’est l’entrepreneuriat et l’entreprise. Apprendre, regarder et faire permettent d’espérer atteindre le succès ! Cliquez pour tweeter

Bon courage et bonne chance !


Outil : le SWOT

SWOT est l’acronyme de Strengths, Weaknesses, Opportunities & Threats, à savoir : Forces, Faiblesses, Opportunités et Risques.

On peut utiliser la méthode de la grille d’analyse SWOT pour s’évaluer personnellement ou pour tout projet. Cette analyse peut servir à déterminer la valeur d’une équipe, ou le positionnement d’une entreprise. C’est parfois compliqué à réaliser, mais cela permet une prise de conscience très utile.

Pour procéder, c’est très simple : prendre une feuille de papier A4 (ou un nouveau document électronique…) et la séparer en 4 grands rectangles.

Forces

Faiblesses

Opportunités

Risques

Et maintenant, il faut compléter chaque case le plus objectivement possible, si l’on travaille sur sa personnalité : quelles sont mes forces et faiblesses, quelles sont les opportunités dont je dispose et les risques qui peuvent apparaître.

Pour un projet, une activité, une équipe, une entreprise, il en sera de même.


S’il est des démarches que seules l’entrepreneur peut faire, tout travail sur lui-même par exemple, il en est beaucoup d’autres pour lesquelles il peut se faire accompagner.

Licence

Image d’en-tête via success-hunters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *